Kevin Barrios, alias « Dual Kevin », est peut-être nouveau dans les compétitions Street Fighter, mais c'est un vétéran des jeux de combat, tombé dans la marmite du genre à l'âge de 10 ans. S'il joue maintenant avec Rashid d'une main de maître, c'est avec les Versus qu'il a fait ses premières armes. Il se fait à présent un nom sur Street Fighter V: Arcade Edition ainsi que dans la Street Fighter League: Pro-US 2019.

Accro du mode arcade

La passion de Kevin pour les jeux de combat a commencé alors qu'il n'était qu'un enfant. À l'époque, il ne faisait que « masher » les boutons. Il passait ses journées à apprendre des combos dans les jeux Street Fighter II et à jouer au mode arcade sur d'autres titres. Jusqu'au jour où son frère l'a accusé d'avoir trop peur de se mesurer à de vrais adversaires... Mise au défi qui a marqué le début de la carrière de Kevin dans la compétition de jeux vidéo.

« Mon frère se moquait de moi, me demandait pourquoi je ne jouais pas en ligne et m'accusait d'avoir trop peur d'affronter de vrais joueurs, raconte Kevin. J'ai fini par jouer en ligne, et bien sûr, je me suis pris une raclée. C'est à ce moment-là que j'ai décidé de suivre des tournois, comme je savais qu'il y avait des gens qui jouaient à ces jeux dans un contexte de compétition. À l'époque, je ne connaissais pas du tout la communauté des jeux de combat, mais je suis tombé sur une vidéo des Wednesday Night Fights qui montrait des joueurs tels que Justin Wong. »

Kevin 'Dual Kevin' Barrios

Premiers pas avec les Versus

De fil en aiguille, la passion de Kevin pour les jeux Versus l'a amené à participer à des tournois. Il considère qu'il a vraiment commencé à se démarquer en compétition aux alentours de 2015, sa progression étant le fruit d'un entraînement intensif et de l'application des précieux conseils donnés par les pros.

« Je m'inspirais de joueurs comme FChamp, RayRay ou Justin Wong, explique Kevin lorsqu'il évoque ses débuts. Même s'ils ne jouaient pas les mêmes personnages que moi, je les écoutais parler du jeu et de leur manière de jouer, puis j'appliquais certaines idées à mes personnages. J'ai passé tellement d'heures à regarder des rediffusions de tournois, ou même les archives Twitch de FGTV, juste pour mieux comprendre comment jouer à un plus haut niveau. »

Un guerrier en devenir

Après de longues heures passées sur les Versus, Kevin était à la recherche d'un nouveau défi. C'est ainsi qu'il est passé à Street Fighter V par la suite. Même s'il admet que jongler entre Street Fighter et les Versus était difficile au début, il espère bien être capable de réaliser de belles performances sur les deux jeux.

« Finalement, j'ai choisi Street Fighter V parce que je savais ce dont j'étais capable dans un jeu de combat, et je voulais voir comment je me débrouillais dans un autre, explique-t-il. Parmi les meilleurs joueurs de la communauté, certains étaient très bons sur de nombreux titres. C'était un moyen de me prouver à moi-même que je pouvais en faire autant. À Indianapolis, mes amis étaient tous déjà fans de SFV, alors je me suis dit qu'il fallait que je me lance moi-aussi. Mon but, ce n'est pas juste d'arriver à me débrouiller sur ces deux titres, mais d'être vraiment bon. »

Personne ne peut échapper à ma tornade !

Ce n'est un secret pour personne : le personnage de prédilection de Dual Kevin est Rashid, amateur de nouvelles technologies et héritier d'une riche famille qui maîtrise le vent. Pour le choix de son personnage, Kevin n'a rien laissé au hasard ; c'était une décision mûrement réfléchie à laquelle Kevin a abouti après s'être bien renseigné sur les forces de son personnage.

Kevin précise : « Avant d'avoir le jeu, je suis allé chez un ami pour jeter un œil au roster de base et voir quel personnage je pourrais choisir. Je voulais une bonne vitesse de déplacement, une boule de feu, mais pas un « shoto ». Mon choix s'est porté sur Rashid, surtout pour sa boule de feu unique. C'est un personnage vraiment fort, dans le sens où il a de super coups normaux, une bonne mobilité, une bonne pression au centre de l'écran et très bonne dans les coins, et il n'est pas en désavantage contre beaucoup de personnages. Son plus gros désavantage, selon moi en tous cas, c'est contre Birdie : à cause de ses coups normaux, mais aussi de sa capacité à passer outre les boules de feu en état neutre. »

Montée en niveau dans la Street Fighter League

Le niveau de Kevin sur SFV:AE l'a ensuite mené à la Street Fighter League: Pro-US 2019, expérience qui, selon lui, l'a aidé à progresser et a également permis de mettre sur le devant de la scène des joueurs « moins connus », le Midwest américain étant particulièrement « sous-représenté ».

Kevin affirme à propos de cette compétition : « Grâce à la League, je me suis bien amusé, que ce soit sur le jeu ou en dehors. Je pense aussi que la League met en valeur ma capacité à analyser mes propres parties ou celles des autres. Avec tous les super joueurs de la League, nous avons du temps entre les parties pour jouer, nous entraîner et discuter du jeu. Je trouve que j'ai progressé 100 fois plus grâce aux discussions que j'ai pu avoir avec d'autres joueurs expérimentés de la League. »

Texas Showdown : l'heure de gloire

La League a eu lieu début mai, soit à la même période que le Texas Showdown, un événement de classement du Capcom Pro Tour, dans lequel cinq participants de la League se sont hissés dans le Top 8. Kevin était l'un d'entre eux et a dû affronter certains de ses pairs de la League, tels que ElChakotay Andrich ou encore JB, un autre adepte du personnage de Rashid.

Kevin revient sur sa performance au Showdown : « J'ai terminé troisième, et même si je voulais gagner, je suis fier de moi. J'ai montré à mes pairs que je pouvais leur mener la vie dure et ça m'a aussi prouvé que j'avais ma place dans la compétition. C'était incroyable de voir autant de joueurs de la League briller pendant le Texas Showdown. Je savais que ce ne serait pas uniquement utile pour moi, mais aussi pour les autres joueurs. Avec autant de grands esprits qui se rencontrent au même endroit, tout le monde en ressort grandi, c'est normal. »

SFL Team Frost

Cap sur la Capcom Cup 2019

Maintenant que le Combo Breaker 2019 est terminé, le prochain Premier Event en date est le Tapei Major, se tenant ce week-end à Taipei, Taiwan. Kevin espère se démarquer encore davantage au cours de ce Capcom Pro Tour. Il prévoit une saison ponctuée de voyages pour gagner des points de League dans l'espoir de décrocher une place à la Capcom Cup de décembre.

« Avoir gagné des points CPT m'a vraiment donné envie de continuer sur cette lancée, reconnaît Kevin. Je vais participer à un bon nombre de tournois. Je ne pense pas devenir 10 fois meilleur après chaque tournoi... mais plutôt 100 fois meilleur pendant chaque tournoi. Avec 80 points pour l'instant, je veux pouvoir me qualifier pour la Capcom Cup d'une manière ou d'une autre ! »

Alors que la Street Fighter League: Pro-US 2019 bat son plein, il faut s'attendre à ce que la compétition devienne de plus en plus féroce... tout comme peut l'être le Rashid de Kevin, que les fans auront l'occasion de voir bien plus souvent dans les tournois à venir. Gare à la tornade !