Le joueur pro de Street Fighter V Arcade Edition, Masato Takashi, a bien des noms. Ses fans le connaissent sous celui de « Bonchan ». Certains l'appellent « The Last Nash ». Pour d'autres il est « Le roi », du fait de sa prédilection pour Sagat, ancien roi de Shadaloo et roi incontesté du Muay Thai. Quel que soit le nom sous lequel vous le connaissez, nul ne peut nier que Bonchan a fait un parcours extraordinaire lors du Capcom Pro Tour 2019, et l'Evolution Championship Series de cette année a ajouté un autre joyau à la couronne de ses victoires grâce à un triomphe qui a provoqué un tonnerre d'applaudissements dans la Mandalay Bay arena.

Super Premier Event Prime de Las Vegas

L'Evolution Championship Series (plus communément appelé EVO) représente le plus grand tournoi des jeux de combat du monde. L'EVO détient le record du nombre de spectateurs fans de jeux de combat et sert de grand-messe annuelle à la communauté, qui s'affronte dans une ambiance joyeuse et conviviale pour le titre tant convoité de champion du monde de l'EVO, un titre qui accorde une place à vie dans les annales de l'histoire des jeux de combat.

Bien que l'EVO se distingue déjà des autres tournois de la saison, le Capcom Pro Tour de cette année a renouvelé l'importance de cet événement principal à Las Vegas. Alors que les précédents Tours comptaient des événements de classement et des Premier Events, en 2019, le niveau a été encore relevé avec un nouveau palier : un Super Premier Event doté de 300 points de plus qu'un Premier Event normal. Les enjeux pour le classement CPT ont dont grimpé en flèche pour les combattants.

La chute des champions

Ainsi, l'EVO de cette année représentait une opportunité majeure pour tous les combattants et la compétition n'a pas déçu. 2019 a été marquée par des moments décisifs pour de nombreux joueurs de Street Fighter, que soit en ligne ou en face à face, dont des défaites inattendues lors des phases de groupe.

Natif de la Louisiane et résidant au Texas, Toi Bridges, s'est fait connaître pour sa performance lors de la Street Fighter League Pro US 2019. Il s'est retrouvé face à Hajime « Tokido » Taniguchi, champion de l'EVO 2017 et finaliste de l'EVO 2018, que beaucoup de fans s'attendaient à retrouver dans le Top 8 de l'édition 2019. Mais ça n'a pas été le cas, car Toi a envoyé Tokido dans le tableau des perdants au cours de la finale des vainqueurs de leur groupe à la surprise générale.

Si Tokido a été éliminé par la suite par Jonny « Humanbomb » Cheng, il n'a pas été le seul joueur d'élite de SFV à se faire sortir avant d'atteindre le Top 8. Victor « Punk » Woodley, le numéro un au classement CPT a été vaincu par le champion de l'EVO 2018, Benjamin « Problem X » Simon, dans le Top 24, ce dernier s'étant lui-même incliné peu après face à Arman « Phenom » Hanjani.

Une vague de combattants

Après l'élimination de plusieurs figures majeures de l'EVO, le reste de la compétition s'est transformé en échappée sauvage, avec des combattants venus des quatre coins de la planète formant un Top 8 bigarré, tant au regard des régions d'origine que des personnages choisis. Venus de Chine, des Émirats Arabes Unis et du Royaume-Uni, les 8 meilleurs joueurs et leurs personnages incarnaient véritablement l'esprit de Street Fighter, avec des combattants tels que Zeku, Sagat et même la légende russe du catch Zangief présents dans l'arène.

En fait, le seul personnage sélectionné plus d'une fois dans le Top 8 a été Zeku : une tendance étonnante car son style de jeu exigeant et son double ensemble de mouvements en font un combattant complexe. Le joueur pro chinois Yangmian Huang et le représentant du Royaume-Uni DC « Infexious » Coleman ont tous deux jeté Zeku dans la mêlée, réalisant une série de performances époustouflantes avec le ninja qui défie le temps, face auquel Bonchan a aligné un personnage qui constituait l'adversaire favori des fans.

Let's party - If you think you can keep up!

Au lieu de choisir Karin, Bonchan a sorti Sagat face au Zeku d'Infexious lors de la finale des vainqueurs. Il a justifié ce choix au vu de leur précédente rencontre lors du VSFighting de Birmingham en juillet.

« Lors du VSFighting, je suis tombé sur Infexious dans le Top 8 et j'ai affronté son Zeku, » a-t-il expliqué. « Vu le déroulement de ce match, j'ai eu l'impression que si on combattait à nouveau, je pourrais le vaincre avec Sagat. »

Bien que Bonchan ait conservé Sagat contre Zeku jusqu'au bout et qu'il ait gagné, Infexious n'est pas le seul adversaire qu'il a rencontré avec le roi du Muay Thai. Le joueur vedette de NLBC, Derek « iDom » Ruffin, est aussi venu se frotter au Sagat de Bonchan, après s'être frayé un chemin jusqu'au Top 8 dans le tableau des vainqueurs pour ouvrir la compétition du dimanche avec le match le plus attendu de la soirée.

« Si j'ai joué Sagat, c'est parce l'affrontement contre Laura m'inquiétait » a confié Bonchan à propos de leur combat. « J'ai donc pensé que si je choisissais Karin, qu'iDom connaît par cœur, il serait avantagé. Alors que si je jouais avec Sagat, qu'il connaît certainement moins bien, la balance pencherait en ma faveur. »

Remember the name well!

En deux victoires écrasantes, Bonchan s'est défait d'iDom et d'Infexious pour s'assurer une place dans la Grande Finale, où il a rencontré Adel « Big Bird » Anouche, des Émirats Arabes Unis. Big Bird a subjugué le public grâce à son jeu extraordinaire et ses réactions impeccables avec Rashid durant tout le Top 8. Il semblait avoir une réponse à chaque obstacle. Malgré cette performance impressionnante, il a dû relever un défi des plus corsés lors de la demi-finale des perdants en affrontant la célèbre Ibuki de Fujimura Atsushi dans l'un des matchs de SFV les plus haletants à ce jour.

Deux des combattants les plus irréprochables de la saison se sont livré une lutte acharnée dans presque chaque match, et le résultat s'est joué sur le fil lors du dernier round du dernier match. Les spectateurs étaient scotchés à leur siège en regardant Big Bird contrôler l'espace pour remporter la victoire avec un Eagle Spike au timing parfait, éliminant ainsi l'un des plus formidables opposants du Top 8, 3 à 2.

Bonchan vs Big Bird

La série de victoires de Big Bird n'était pas encore terminée : il a poursuivi en battant 3-0 le favori du Royaume-Uni, Infexious, pour arriver à la Grande Finale et se mesurer à Bonchan avec un choix de personnage qui a divisé les fans. Comptant parmi les meilleurs participants du CPT 2019, ni Bonchan, ni Big Bird n'avaient atteint le Top 8 de l'EVO sur Street Fighter V, l'occasion était donc exceptionnelle pour les deux joueurs. C'était challenger contre challenger, entre la percée fulgurante de Big Bird en tant que représentant des Émirats Arabes Unis et la saison 2019 époustouflante de Bonchan, la tension était palpable dans l'arène.

Même si Bonchan avait réussi à rester dans le tableau des vainqueurs, Big Bird semblait avoir pris le dessus en remportant nettement les deux premiers matchs, et le public tremblait en anticipant une possible réinitialisation des tableaux.

« ... dans les précédents événements du CPT, j'avais déjà affronté d'excellents Rashid et j'avais toujours gagné » a dit Bonchan à propos de son combat contre Big Bird. « Mais je n'avais encore jamais affronté Big Bird. Je sentais que je pouvais gagner, mais quand il a commencé à combattre, il était si fort que j'ai perdu deux matchs en un clin d'œil. Même à ce moment-là, je continuais à penser que je pouvais le battre. J'avais une confiance totale dans l'avantage de Karin sur Rashid. »

I'll show you the divide in our class!

La confiance de Bonchan a brillé durant le troisième match, alors que Big Bird semblait sur le point de réinitialiser le tableau. Déterminé à compléter son parcours du côté des vainqueurs, Bonchan a remporté sans peine les deux matchs suivants, le sort du combat devant ainsi se décider lors du dernier match de la soirée.

Tout comme lors de son précédent match contre Fujimura, le jeu incroyable de Big Bird a dû faire face à la confiance et au courage de Bonchan, menant leur combat au dernier round. Comme l'a dit le commentateur James Chen, ni Bonchan ni Big Bird ne voulait jeter l'éponge, et c'est finalement Bonchan qui a décroché la victoire lors d'une remontée à couper le souffle après avoir subi d'importants dégâts plus tôt dans le round.

Quelle est la suite pour le champion de l'EVO ?

Cette victoire monumentale signifie que Bonchan détient désormais le titre du premier Super Premier Event du CPT 2019, en plus de ses victoires aux Premier Events CEO et VSFighting. Mais il ne compte pas se reposer sur ses lauriers, même s'il est assuré d'avoir une place lors de la Capcom Cup qui se tiendra plus tard dans l'année.

evo 2019 bonchan

« Gagner a renforcé ma confiance, et bien sûr ça m'a fait très plaisir » a déclaré Bonchan à propos de sa victoire. « Mais ça ne va pas changer grand-chose à mes activités. Je vais continuer à combattre lors du Capcom Pro Tour, mais je n'ai plus à me soucier d'avoir assez de points pour participer à la Capcom Cup. »

Suite à un EVO plus que réussi, les fans et les participants ont une autre série d'événements en ligne de mire, à mesure que la saison 2019 se rapproche de l'automne. Les prochains Premier Events du mois d'août seront le Fight Club NRW de Cologne, suivi du Celtic Throwdown en Irlande. Avec la moitié de la saison déjà derrière nous, la compétition commence à s'accélérer, cinq mois seulement avant la Capcom Cup au Novo Theater de Los Angeles. Et personne, pas même Menat ne saurait prédire qui quittera la scène avec le titre de champion.