Le moment de l'année est arrivé : tandis que l'été se poursuit, les fans de jeux de combat ont les yeux rivés sur le plus gros tournoi mondial, l'Evolution Championship Series ! Acclamé comme l'une des plus grandes compétitions de tous les temps par la communauté, l'EVO génère une anticipation, des émotions fortes et d'intenses rivalités, et octroie aux gagnants un prestige et une notoriété qui durera toute leur vie.

Le tout premier Super Premier Event ?

Le Capcom Pro Tour 2019 a présenté un nouveau palier à ses traditionnels événements de classement et Premier Events. Tandis que chacun de ces événements sont déterminés par des points, l'EVO se distingue des tournois de la saison en étant considéré comme l'une des compétitions de jeu de combat les plus imprévisibles et difficiles en raison du nombre impressionnant de participants et de l'intensité des combats.

C'est ainsi que le CPT 2019 a déployé un nouveau palier de Super Premier Event, dont l'EVO sera le premier des trois Super Premier Events cette saison. Plutôt que d'octroyer les 700 points habituels, comme dans les autres Premier Events, l'EVO offrira un généreux total de 1000 points au combattant qui remportera la première place, ce qui peut représenter un gigantesque bond au classement pour le joueur qui en sortira victorieux.

Bien que l'EVO ne soit pas le seul Super Premier Event de la saison, il reste l'un des championnats les plus convoités de tous les temps. Avec cette nouvelle structure et son jackpot de 1000 points, ce sera l'un des événements les plus passionnants de l'année.

Enchaînement de Premier Event

Avec ce nouveau système de points, il n'est pas étonnant de voir la compétition s'enflammer en anticipation de l'événement, tandis que les guerriers du monde entier se préparent à plonger dans le plus grand tournoi de l'année. Le vétéran de Street Fighter Keita « Fuudo » Ai est même resté sous une fontaine gelée pour affûter ses sens pour les combats à venir, tandis que les autres travaillent leurs combos sans relâche, mais les phases d'entraînement ne sont pas les seules à profiter de toute cette action. Suite au Community Effort Orlando début juin, deux autres Premier Events ont eu lieu, avec des victoires majeures de certains joueurs professionnels, ce qui crée de fascinantes tendances à l'approche de l'EVO.

La République dominicaine a accueilli son Premier Event inaugural début juillet au Game Over Tournament, et le gratin mondial de la compétition s'est envolé pour les Caraïbes en quête de points et d'un titre de Premier Event. Avec des noms comme Bryant « Smug » Huggins, Arman « Phenom » Hanjani et bien d'autres, les groupes étaient remplis de dangers mortels, mais ce tournoi a eu une conclusion intéressante qui a remis en doute la tendance générale de 2019.

Le Game Over Tournament en cadeau d'anniversaire

Le CPT 2019 s'est révélé un véritable terrain de chasse pour le prodige de Street Fighter Victor « Punk » Woodley, qui a fait un grand retour suite à sa défaite face à Hajime « Tokido » Taniguchi à l'EVO 2017. Alors qu'il avait remporté trois Premier Events jusqu'ici, « The Alpha » a terminé neuvième au Game Over en perdant face à la Menat de Naoto Sako après avoir été envoyé dans le tableau des perdants par
Hiromiki « Itabashi Zangief » Kumada.

En fait, c'est le vieux rival de Punk, Tokido, qui a remporté la victoire 3-0 contre Phenom lors de la Grande Finale sans réinitialisation de tableau, le jour de son anniversaire, ce qui lui offre sa seconde victoire en Premier Event de la saison, la première ayant eu lieu aux Norcal Regionals en mars. Avec Tokido suffisamment en forme pour venir contester le total de victoires en Premier Event de Punk, leur rivalité semble s'accentuer juste avant qu'ils ne se retrouvent sur la scène qui les a vus se départager la première fois.

En voilà de la lutte des classes !

Malgré ce développement, Punk est loin d'être hors course : le jeune pro de SFV a fait tomber des têtes au VSFighting qui s'est tenu au Royaume-Uni en juillet, atteignant la Grande Finale pour affronter Masato « Bonchan » Takahashi de chez Redbull. Favori des fans, Bonchan, anciennement connu sous le nom de « The Last Nash », a accumulé les points de façon régulière pendant la saison, et occupe la troisième place au classement CPT général, juste derrière Tokido. C'est d'ailleurs Bonchan qui a remporté le très attendu CEO un mois plus tôt, lors d'une finale à couper le souffle contre Fujimura Atsushi.

Bonchan a remporté une victoire tout aussi haletante face à Punk au VSFighting en utilisant le même personnage que lui, après avoir été envoyé dans le tableau des perdants par « The Alpha » lors de la finale des vainqueurs. Signant l'un des retours les plus intenses jamais vus, Bonchan a réinitialisé le tableau pour vaincre Punk 3-2 et asseoir sa place au sein du CPT comme l'un des joueurs plus impressionnants du circuit.

Psycho Power fera-t-il son retour à l'EVO ?

Pour combler l'intervalle entre les Premier Events avant l'EVO, il y a les événements de classement tels que Defend the North et Sonic Boom. Defend the North, le premier tournoi de jeu de combat de Manhattan, a vu Derek « iDom » Ruffin de la Street Fighter League remporter la victoire face à la R. Mika d'ElChakotay Andrich, tandis que le Sonic Boom qui s'est tenu en Espagne a vu le champion de l'EVO 2018 Benjamin « Problem X » Simon émerger victorieux après avoir vaincu DC « Infexious » Coleman.

À l'approche de l'EVO, ces joueurs semblent des candidats prometteurs pour la compétition à venir, avec la victoire de Problem X au Sonic Boom précédant la défense de son titre de champion de 2018. Il n'est cependant pas le seul combattant avec un titre à défendre : Tokido a réussi à atteindre la Grande Finale de l'EVO deux ans de suite, sans compter sa victoire de 2017. Ce n'est pas un mince exploit, même pour un joueur considéré comme l'un des compétiteurs les plus réguliers de SFV.

Qui sera le grand champion de l'EVO ?

Problem X et Tokido occupent le haut du classement CPT, et Punk règne au sommet. Mais il n'est pas invincible, et l'EVO est rempli de combattants qui ont soif de victoire et d'un titre de champion qui leur assurera une place dans l'histoire des jeux de combat pour les années à venir.

Étant donné la rivalité actuelle entre Punk, Bonchan et Tokido, les fans et les compétiteurs peuvent s'attendre à un affrontement aux proportions épiques de la part des 3 meilleurs joueurs du CPT. Mais la question qui reste dans tous les esprits suite au retour de Punk est de savoir si Punk remportera enfin un titre à l'EVO !

Tokido Platano Power

Il semble que Punk ait enfin de nouveau le vent en poupe, après avoir débuté la saison avec une grande victoire au Final Round de Géorgie. Avec trois titres en Premier Event et de multiples excellents résultats, « The Alpha » semble revenu au sommet de sa forme, mais Tokido n'est pas loin derrière. Vu le classement CPT actuel, il n'est pas impossible d'imaginer ces deux-là s'affronter lors du plus grand des tournois à Sin City, prolongeant une histoire qui anime la scène pro de Street Fighter depuis environ deux ans.

Cependant, Punk et Tokido sont loin d'être les seuls combattants à surveiller à l'EVO : Kevin « Dual Kevin » Barrios de la Street Fighter League a créé de belles surprises cette saison, notamment avec son retour au CEO, un moment marquant de sa carrière qui a rendu les fans américains hystériques.

Masahiro « Machabo » Tominaga a également obtenu de bons résultats dans de nombreux tournois, remportant le titre au BAM 11 en Australie et terminant troisième au Combo Breaker, au CEO et au VSFighting. Les fans peuvent s'attendre à une performance exceptionnelle de la part de ce combattant qui joue l'un des Necalli les plus sournois du CPT. Avec autant d'excellents joueurs dans les tableaux de l'EVO, tout peut arriver.

Contrairement à Menat, nous n'avons pas la capacité de voir l'avenir : impossible de dire qui remportera le tournoi le plus convoité de la saison. Et avec 1000 points en jeu, la compétition promet d'être plus féroce que jamais. Accrochez vos ceintures et lacez vos bottes de combat, l'EVO 2019 promet d'être absolument passionnant !