Connu pour être le plus important tournoi de l'année en matière de jeux de combat, Combo Breaker, la grand-messe du domaine, se termine cette année encore après des affrontements trépidants sur de nombreux titres. Street Fighter V: Arcade Edition était bien sûr de la partie à l'occasion du 4e Premier Event du Capcom Pro Tour et a donné lieu à une lutte imprévisible durant le dernier week-end de mai.

Le retour de Punk « Da Gawd »

C'est dans le sillage de l'impressionnante série de victoires du prodige de SFV Victor « Punk » Woodley que cette édition du Combo Breaker a commencé. On se souvient de l'impact qu'il avait laissé lors du CPT de 2017 après une série de victoires similaire. Remportant le 1er Premier Event de la saison 2019, Final Round, Punk s'est ensuite hissé à la 2e place des NorCal Regionals face à Hajime « Tokido » Taniguchi. Et ce n'était que le début. Punk s'est ensuite envolé pour Lyon, en France, afin de s'emparer de la victoire lors du Mixup et d'une première place solide au classement CPT.

Malgré ces belles victoires, l'esprit combatif de Punk n'a pas toujours été flamboyant. Sa rivalité avec Tokido, l'un des joueurs les plus constants de SFV, lui a coûté une cuisante défaite à l'EVO 2017 lors d'une finale historique. La victoire de Tokido à l'EVO avait été le début de la dégringolade pour Punk. Malgré quelques réussites lors de la saison 2018, il était évident que « The Alpha » n'était plus lui-même. C'est donc avec un enthousiasme certain que les fans de Punk suivaient sa performance lors de la saison 2019.

Punk a depuis fait un extraordinaire retour, arrachant victoire après victoire... mais il n'est pas le seul dont la carrière a été marquée par l'Evolution Championship Series, loin de là.

ProblemX (left) vs Punk (right)
Combo Breaker 2019 / Photo: Stephanie Lindgren

L'EVO de Problem-X

Benjamin « Problem-X » Simon, venu du Royaume-Uni, est un joueur bien connu de la scène compétitive. C'est cependant durant la saison 2018 de SFV que ce joueur a tiré son épingle du jeu en remportant trois événements de classement et en se plaçant parmi les meilleurs de quatre autres. Mais tout ça n'est rien en comparaison de son succès le plus marquant, lors de l'EVO 2018 à l'occasion d'une finale électrique.

Affrontant Tokido, comme Punk avant lui en 2017, Problem-X s'est emparé d'une victoire décisive contre le précédent champion, faisant honneur au Royaume-Uni et à M. Bison, dont c'était la première victoire à l'EVO sur un titre principal de la série Street Fighter. Le championnat en poche, Problem-X a continué à dominer durant le reste de la saison 2018... et là encore, ce n'était que le début.

Viser le sommet

Problem-X et Punk devaient participer au Combo Breaker 2019, accompagnés par tous les plus grands noms de Street Fighter V. En plus des champions 2017 et 2019 de la Capcom Cup, Masato « Bonchan » Takahashi et Daigo « The Beast » Umehara comptaient aussi parmi les participants d'un tournoi qui promettait d'être le plus férocement disputé de l'année. Et comme le veut la tradition du Combo Breaker, l'inattendu a été au rendez-vous.

Bien que Tokido ait la réputation d'être l'un des joueurs les plus constants de SFV:AE, le pro a subi quelques revers, vaincu par le champion de la Capcom Cup 2017 Saul « MenaRD » Segundo, puis éliminé par le capitaine de l'équipe Frost, de la Street Fighter League, pour terminer à la 65e place. À l'inverse, la déesse de la victoire a continué de sourire au champion de la Battle Arena Melbourne 11, Masahiro « Machabo » Tominaga, en lui offrant une place dans le Top 8 du Combo Breaker suite à son succès lors d'un événement de classement une semaine plus tôt.

Machabo n'était pas le seul outsider du Top 8. Derek « iDom » Ruffin de la Street Fighter League était lui aussi de la partie, après un affrontement des plus serrés face à MenaRD et l'élimination du tournoi de l'ancien champion de la Capcom Cup. Fort de son expérience dans la Street Fighter League: Pro-US, iDom avait le soutien du public, mais Houmaid « Takamura » Rabie et son féroce Akuma de Belgique n'avait rien à lui envier à ce titre.

CB 2019 Idom and Fuudo
Combo Breaker 2019 / Photo: Robert Paul

À l'assaut du Top 8

Malgré une lutte acharnée, iDom et Takamura se sont inclinés respectivement face à Machabo et Haitani, un autre joueur d'Akuma. Machabo a fait un parcours exemplaire dans le Top 8, remportant par la suite la victoire face au champion de la Capcom Cup 2018, Gachikun, puis face à Haitani pour terminer en finale du tableau des perdants.

Si tous les participants profitaient d'acclamations égales, les spectateurs ne manquaient pas de spéculer sur les chances de Punk au sein du Top 8. Allait-il poursuivre sa série de victoire pour remporter le 4e Premier Event de la saison, ou allait-il s'effondrer face à l'un de ses adversaires et manquer ainsi sa chance ?

Punk s'est finalement retrouvé en finale du tableau des vainqueurs face à Problem-X grâce à une impressionnante victoire 3 à 0 face à Gachikun. À cette occasion, Problem-X a fait le choix de rester fidèle à M. Bison, malgré un combat qu'il considère défavorable, une décision qui s'est soldée par une victoire de Punk 3 à 0 contre le dictateur de Shadaloo.

En voilà de la lutte des classes !

Malgré cette défaite, l'aventure de Problem-X n'était pas terminée : le champion de l'EVO est parvenu à revenir en force pour la finale, s'extirpant du tableau des perdants grâce à une victoire face à Machabo pour prendre sa revanche contre Punk. Plutôt que de rester sur M. Bison, Problem-X a cette fois-ci opté pour Abigail, une alternative qu'il avait déjà utilisée avec succès dans plusieurs tournois.

Abigail a semblé poser problème à Punk, lui arrachant une victoire 3 à 0 dans un bouleversant retournement de situation faisant de Problem-X le favori. Mais Punk ne comptait pas s'avouer vaincu. Ayant analysé avec soin le combat Abigail c. Karin face à son adversaire, il a retourné la situation une seconde fois, décrochant une victoire 3 à 0 et le titre de champion du Combo Breaker 2019.

CB 2019 Top 8
Combo Breaker 2019 / Photo: Robert Paul

Quelle est la suite pour « The Alpha » ?

En comptant cette victoire, Punk a remporté trois Premier Events sur quatre dans le Capcom Pro Tour 2019, sa seule défaite étant une 2e place face à Tokido, son rival de toujours. Avec son habituel sourire effronté et sa réussite actuelle, ses fans et rivaux n'ont pas manqué de comparer les résultats de Punk à ceux de sa saison record de 2017, défaite à l'EVO mise à part.

Avec le Taipei Major et le CEO à l'horizon, il ne reste à Punk que deux Premier Events avant un retour à l'EVO. Que va devenir ce jeune pro durant les prochains mois ? Va-t-il s'attaquer à un autre Premier Event en attendant, histoire de poursuivre sa série de victoires ? Se placera-t-il à nouveau dans le Top 8 de l'EVO, histoire d'affronter ses démons à l'endroit même où il a connu sa plus terrible défaite ? Le temps nous le dira, avec la suite de cette saison 2019 durant la période estivale et le prochain événement du CPT à Taiwan.